Espace [IM]Media
Philippe David Stearns

Phillip David Stearns


Here Be Dragons


Angles d'écoute - 37-45 rue Wellington Sud

Here Be Dragons (2019) – Pièce sonore en temps réel pour 15 haut-parleurs

Here Be Dragons est une pièce sonore en temps réel qui convertit en sons les tentatives d’intrusion malveillante sur les réseaux sans fil. Les « pots de miel » – des ordinateurs Raspberry Pi déguisés en serveurs d’entreprise – sont exposés à l’Internet ouvert, attirant ainsi le trafic réseau non sollicité. Ces données sont recueillies, analysées et traduites en événements sonores, donnant un accès audible à Internet en tant que « corps » vulnérable soumis à des activités hostiles.

Aujourd’hui, les cyberconflits de faible intensité représentent une part importante du trafic Internet. Bien que nous soyons protégés d’une grande partie de cette activité par des pare-feux intégrés à nos routeurs, des erreurs de configuration peuvent exposer les périphériques de nos réseaux domestiques à l’Internet ouvert et attirer l’attention d’acteurs malveillants.

Les « pots de miel », combinés à d’autres mesures de sécurité telles que les systèmes de détection et de prévention des intrusions, représentent une sorte de système nerveux autonome de l’Internet dont la complexité se rapproche de celle de notre propre corps. Notre expérience et notre connaissance de la connectivité serait-elle en processus de devenir une forme de compréhension incarnée ?

 


Angles d’écoute :: Pièces sonores dans l’espace public

Deux artistes ont été invités à créer chacun une œuvre audio pour un dispositif sonore extérieur de 15 haut-parleurs spécialement conçu pour EIM 2019. Installées le long d’une structure triangulaire autoportante, les sources sonores sont disposées de manière à générer une spatialisation très spécifique du son. Le public est invité à prendre place au centre du dispositif pour une séance d’écoute en continu où les pièces sont diffusées en alternance – l’une étant une composition tandis que l’autre est une pièce générative.
Avec cette présence sonore au cœur de la ville, EIM prend le parti d’aller à la rencontre du public et d’infiltrer – en quelque sorte – l’espace commun dans lequel l’imprévu peut encore advenir. Les oeuvres présentées mettent de l’avant des problématiques d’infiltration/intrusion/transmission liées au numérique, amplifiées par notre constante connectivité. Les frontières entre fiction et réalité, celles que franchissent notamment les “fake news” (Pierre-Luc Lecours) et les attaques invasives sur les réseaux publics, ouvertes et vulnérables (Phillip David Stearns), constituent les problématiques qui sont ici explorées et mises en son.

Pierre-Luc Lecours (QC-CA) – Illusory Truth Effect (2019)
Phillip David Stearns (US) – Here Be Dragons (2019)

Philippe-Aubert Gauthier | Tanya St-Pierre